Non reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle

Suite à l’épisode de grêle du 20 juin dernier, la commune a effectué une demande de reconnaissance de catastrophe naturelle auprès de la Préfecture de la Gironde.
L’arrêté du 25 juillet 2022 pris par le Ministre de l’Intérieur ne reconnait malheureusement pas l’état de catastrophe naturelle pour notre commune, précisant que les dommages provoqués par la grêle et les vents violents sont exclus de la garantie « catastrophes naturelles ». Ils sont couverts par la garantie « tempête, neige et grêle » des contrats d’assurance dommages aux biens.