Les engagements

Troisième programme d’actions

  • La Nature au cœur du Village : une forêt préservé

    La commune de Saint-Aubin est composée aux deux tiers de forêts. Ces 2800 hectares d’espaces naturels, dont 500 appartiennent directement à la commune, ne sont pas juste des sources de promenades dominicales mais ont un intérêt économique qui est l’essence de notre Village Nature. De plus, en tant que puits de carbone, qu’elles emprisonnent lors de leur croissance, elles permettent également de lutter contre le changement climatique. En effet, les forêts saint-aubinoises sont des forêts cultivées. Gérées et exploitées de façon durable, notamment par l’ONF pour ce qui est des parcelles communales, ces forêts sont l’objet depuis plusieurs années de nuisances provoquées par des comportements répréhensibles de quelques contrevenants dont les dépôts sauvages de déchets ne sont que la face visible. Afin de préserver nos forêts, ainsi que toute la biodiversité qu’elles renferment, la commune souhaite proposer plusieurs actions nouvelles.

    • Action n°1 : Gestion forestière & vie de la forêt

    Objectif : Cette action a pour objectif de sensibiliser et de communiquer sur la gestion forestière et sur la vie de la forêt saint-aubinoise. Elle consistera par exemple dans la sollicitation des différents médias et dans la mise en place de visites découvertes encadrées de la forêt.

    • Action n°2 : Prévention et protection de la forêt contre les risques

    Objectif : L’objectif est de multiplier les actions permettant de protéger la forêt contre les risques tels que l’incendie, les tempêtes hivernales, etc. Ceci passe donc par la sensibilisation de tous les usagers de la forêt (« météo » de la forêt, opérations de sensibilisations dans les écoles, lors de réunions publiques et sur site, …) et une surveillance accrue de l’ensemble du massif forestier (organisation de patrouilles de surveillance par la police municipale et la DFCI en appui de la tour de guet du SDIS de Salaunes).

    • Action n°3 : Lutte contre les dépôts sauvages en forêt

    Objectif : L’objectif de cette action est de lutter de manière coordonnée avec les communes limitrophes et Bordeaux Métropole contre la multiplication des dépôts sauvages en forêt communale et les risques qu’ils engendrent. En effet, Les dépôts sauvages peuvent avoir de nombreuses conséquences dommageables. Outre la dégradation des paysages et les risques d’incendies, ils ont pour effet de polluer les sols, les eaux, d’attirer des rats, des sangliers, ou encore d’être à l’origine de nuisances olfactives et de dangers sanitaires. Pour rappel, un dépôt sauvage est un site ponctuel qui résulte d’apports illégaux réalisés par des particuliers, des artisans, des entreprises, pour se débarrasser de leurs déchets à moindre coût. Cette lutte peut s’articuler autour de plusieurs volets : achats d’appareils photographiques pour prendre les contrevenants sur le fait, mise en place d’une brigade « verte » de surveillance du massif et de prévention, pose de panneaux d’information aux entrées de massifs forestiers, amélioration du fonctionnement des déchetteries professionnelles (horaires et localisation adaptés aux professionnels), …

  • La Nature au cœur du Village : une nature valorisée

    Comme dit précédemment, le territoire communal est doté d’espaces naturels et forestiers de qualité. Parmi ceux-ci, les 500 hectares de forêt communale sont divisés en trois cantons possédant chacune leur particularité et leur biodiversité propre :
    ­ Au nord, Boutuges, où est implanté notre Arboretum, est de type lande humide
    ­ Au sud-est, le Cerisier, qui bénéficie depuis 1842 du régime forestier par ordonnance du roi Louis Philippe, est de type lande mésophile sèche
    ­ A l’ouest, le canton des Matruques, signifiant en Gascon « touradons » (touffes de molinie) et situé à la limite de partage des eaux du plateau Médocain entre l’océan et le fleuve, est de type lande humide
    La commune ambitionne de valoriser ces espaces uniques par le balisage de boucles de randonnée dans le respect de la forêt, de ses modes de gestion (exploitation du bois) et en recherchant un juste équilibre entre ses différents « usagers ».

    • Action n°4 : Balisage des boucles locales

    Objectif : L’objectif premier est de permettre la découverte du patrimoine architectural, culturel, paysager et environnemental local. De plus, la boucle locale est un circuit pédestre et cyclable sous la responsabilité de ses utilisateurs. Il incite donc les usagers aux déplacements « zéro carbone ».

    • Action n°5 : Adapter les cultures aux sols

    Objectif : L’objectif de cette action est double : lutter contre les espèces invasives en n’introduisant pas sur le territoire des arbres exotiques, néfastes pour les espèces locales dont ils prennent la place, et rentabiliser les dépenses en s’assurant de la bonne croissance des arbres choisis. Cette action s’adresse aux particuliers désirant construire sur le territoire et/ou voulant végétaliser leur clôture ou leur terrain. La commune va aussi réaliser en lien avec Bordeaux Métropole un diagnostic de son parc arboré.

    • Action n°6 : Prise en compte du développement durable dans les espaces verts

    Objectif : L’objectif de cette action est de poursuivre l’intégration des vivaces et arbustes dans les massifs en pleine terre afin de limiter les rotations de plantes.

  • La Mobilité Durable : promotion des modes de déplacement doux

    Le réseau cyclable saint-aubinois est l’une des principales réussites de l’Agenda 21 de la commune. Allié à un réseau de liaisons inter-lotissements, il permet à tous les habitants de se déplacer à vélo ou à pied en toute sécurité et pour tous les âges sur l’ensemble de la commune. Cependant, la connaissance par trop confidentielle de ces continuités cyclables et pédestres fait que la voiture individuelle reste le mode de déplacement prépondérant des Saint-Aubinois. C’est pourquoi, la commune souhaite baliser ces cheminements, communiquer sur ces réseaux par l’intermédiaire de cartes et autres plans et enfin promouvoir ces modes de déplacements doux à la portée de chaque habitant.

    • Action n°7 : Balisage des modes de déplacements doux sur la commune dans le cadre du Plan Vélo métropolitain

    Objectif : Cette action fait partie du Plan Vélo de Bordeaux Métropole. Elle consistera dans l’installation de panneaux indiquant les distances en matière de km et temps de parcours vers les lieux importants de la commune (église, mairie, centre bourg, écoles, …) et des communes voisines. Ce balisage sera réalisé par les services de Bordeaux Métropole sous la supervision de la commune.

    • Action n°8 : Plan des déplacements doux sur la commune

    Objectif : Ce plan reprendra les voies vertes, les voies cyclables et les chemins de liaison inter-lotissements. Il permettra de communiquer et de valoriser les modes de déplacement doux comme le vélo ou la marche. Ce plan sera notamment construit à partir de l’analyse de l’expérience « à l’école autrement » menée avec l’A’URBA, notamment l’expérimentation réalisée chemin des Ecoles (passage de la voie en zone de rencontre).

  • La Mobilité Durable : les multimodalités au cœur du projet de déplacement communal

    Afin de lutter contre l’omniprésence de la voiture individuelle comme choix de transport par les Saint-Aubinois, la commune désire poursuivre sa politique de promotion des modes de déplacement alternatifs. Ainsi, la commune veut, par exemple, promouvoir le covoiturage par la création d’aires réservées à cet usage. Elle propose également de réfléchir à la question du transport des étudiants vers les différentes facultés par le développement des multimodalités (vélo, bus, tram, train, covoiturage, etc.).

    • Action n°9 : Promotion du covoiturage

    Objectif : Cette action inscrite dans le contrat de co-développement 2015-2017 passé avec Bordeaux Métropole consiste en la mise en place de zones de covoiturage à proximité des grands axes et des lieux de vie stratégiques (lycée, zone Euromédoc, …). Il s’accompagnera d’une grande campagne de communication et de promotion auprès des habitants de la commune ainsi qu’auprès des grandes entreprises comptant des Saint-Aubinois dans leurs effectifs. De plus, une analyse de la fréquentation nous permettra d’évaluer et améliorer cette action.

    • Action n°10 : Vie étudiante : optimisation des transports

    Objectif : La commune souhaite optimiser le trajet quotidien entre la commune et les différents campus de la Métropole. Cette action implique la mise en place d’un circuit multimodal de transports pouvant inclure par exemple le chemin de fer de ceinture.

    • Action n°11 : Borne de recharge pour voiture électrique en Centre-Bourg

    Objectif : L’objectif est d’abord d’étudier la faisabilité de l’installation d’une borne de recharge pour voiture électrique dans le Centre-Bourg de Saint-Aubin de Médoc. Au regard des résultats de cette étude, une borne sera installée

  • Vers le développement de la Santé et des Solidarités : la santé pour tous

    Permettre à tous de vivre en bonne santé et promouvoir le bien-être de tous à tout âge fait partie des 17 objectifs de développement durable de l’ONU pour 2030. La commune de Saint-Aubin de Médoc souhaite prendre pleinement sa part dans la réalisation de cet objectif essentiel. Pour cela elle vise 2 objectifs complémentaires : la formation des Saint-Aubinois aux premiers secours et l’accès de tous à une mutuelle afin de permettre à l’ensemble de la population un meilleur accès aux soins.

    • Action n°12 : Formation aux premiers secours

    Objectif : La commune ambitionne de former/sensibiliser les Saint-Aubinois, de l’école (CM1/CM2) à l’âge adulte (associations, clubs), aux gestes de 1er secours, à l’utilisation du défibrillateur, au risque incendie. De même, chaque agent de la commune sera formé.

    • Action n°13 : Mutuelle pour tous : Ma commune Ma santé

    Objectif : Dans le cadre de sa politique sociale visant à améliorer les conditions d’accès à une couverture de frais de santé, la commune, par l’intermédiaire de son CCAS, accompagne l’accès au dispositif MA COMMUNE MA SANTÉ. L’objectif de ce dispositif est de palier aux inégalités sociales de santé des personnes qui, par manque de moyens, font l’économie d’une mutuelle. Il permet de revenir à une couverture de soins minimale en bénéficiant de coûts réduits, contribuant ainsi à un retour aux soins de santé. Enfin, il permet de diffuser une information claire et précise sur les différents dispositifs d’aide (CMUC-ACS), de déceler et accompagner les bénéficiaires potentiels.

    • Action n°14 : Sport sur ordonnance

    Objectif : L’objectif de cette action est de mettre en place la démarche « sports sur ordonnance », résultante de la modernisation en 2016 de la loi santé. Dans le cadre d’un parcours de soins des patients atteints d’une ALD (affection de longue durée), le médecin traitant peut prescrire une activité physique adaptée à la pathologie, aux capacités physiques et au risque médical du patient. La commune s’engage à faire le lien entre le(s) médecin(s) et les associations sportives communales, à réaliser les bilans et à assurer le suivi des patients.

  • Vers le développement de la Santé et des Solidarités : lutte contre la précarité

    Permettre à tous de vivre en bonne santé et promouvoir le bien-être de tous à tout âge fait partie des 17 objectifs de développement durable de l’ONU pour 2030. La commune de Saint-Aubin de Médoc souhaite prendre pleinement sa part dans la réalisation de cet objectif essentiel. Pour cela elle vise 2 objectifs complémentaires : la formation des Saint-Aubinois aux premiers secours et l’accès de tous à une mutuelle afin de permettre à l’ensemble de la population un meilleur accès aux soins.

    • Action n°15 : Logements d’urgence

    Objectif : L’objectif de l’action est d’aider les Saint-Aubinois à faire face aux situations d’urgence (incendie, séparation avec besoin de relogement d’urgence, …). Le bénéficiaire est ensuite orienté vers une structure adaptée à sa situation, centre d’hébergement, pension de famille, EHPAD (établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes), etc.

    • Action n°16 : Lutte contre le chômage longue durée

    Objectif : L’objectif de cette action est de fédérer l’ensemble du tissu économique saint-aubinois afin de lutter efficacement et de manière locale contre le chômage de longue durée.

    • Action n°17 : Ateliers d’alphabétisation

    Objectif : La commune vise, par cette action, à détecter les personnes en difficulté avec la lecture et l’écriture et leur proposer des ateliers d’apprentissage ou de remise à niveau. Ceci afin de faciliter leur vie de tous les jours (recherche d’emploi, démarches administratives ou personnelles).

    • Action n°18 : Convention de partenariat avec la Banque Alimentaire

    Objectif : La commune, par l’intermédiaire de son CCAS, souhaite mettre en place une convention de partenariat avec la Banque Alimentaire locale. La commune pourra ainsi distribuer aux Saint-Aubinois en situation de grande précarité, des colis de produits secs préalablement récupérés par ses soins tous les deux semaines et entreposés sur un site communal. Cette démarche s’inscrit dans le cadre de l’engagement de la commune dans la lutte contre la pauvreté et l’exclusion. Enfin, tout partenariat avec les organismes existants sera privilégié.

  • L’Alimentation Durable, du producteur au consommateur : pour une agriculture locale

    Comme il est rappelé dans le plan d’action pour un territoire durable à haute qualité de vie de Bordeaux Métropole, un des enjeux du territoire métropolitain, dont Saint-Aubin de Médoc fait partie, est de « valoriser pleinement les espaces dédiés à l’agriculture sur son territoire pour relocaliser au maximum une agriculture alimentaire, saine et durable ». C’est dans cette optique que la commune souhaite favoriser l’implantation de tout nouvel agriculteur de manière pérenne, en créant par exemple une nouvelle zone (route du Mautemps) dédiée à l’agriculture (révision du PLU 3.1) ou en valorisant les initiatives permettant de sensibiliser le grand public à ce nouveau type d’agriculture, plus respectueux de l’environnement.

    De même, afin de développer de nouveaux circuits courts, du producteur au consommateur, la commune ambitionne de réserver sur notre marché des emplacements pour agriculteurs locaux à destination des personnes prônant la consommation de nourriture produite dans un rayon de moins de 100 kilomètres maximum autour de son domicile.

    Enfin, la commune encourage et soutient les initiatives citoyennes comme, par exemple, l’AMAP des Tourterelles à travers le prêt d’une salle de réunion.

    • Action n°19 : Favoriser la relocalisation agricole

    Objectif : La commune souhaite permettre l’implantation d’agriculteurs sur le territoire de Saint-Aubin de Médoc (route du Mautemps) afin de favoriser les circuits courts. Cette action sera aussi l’occasion de favoriser les bonnes pratiques telles que l’agriculture raisonnée, l’agriculture biologique, etc.

    • Action n°20 : Intégration des producteurs locaux au marché

    Objectif : L’objectif premier de cette action est d’aménager un secteur du marché du vendredi réservé aux producteurs et/ou aux commerçants proposant des produits issus des circuits courts.

    • Action n°21 : Création d’une ferme pédagogique et pérennisation de la bergerie des Matruques

    Objectif : L’objectif de cette action est d’implanter de manière pérenne sur la commune de Saint-Aubin de Médoc une ferme à base de races anciennes locales en lien avec le Conservatoire des Races d’Aquitaine. Une des vocations de cette ferme sera l’éducation au développement durable à destinations des écoles de la commune. La commune ambitionne également la pérennisation de son projet autour de la bergerie des Matruques, symbole de son partenariat étroit et durable avec le Conservatoire des Races d’Aquitaine.

  • L’Alimentation Durable, du producteur au consommateur : pour une agriculture solidaire

    La commune aspire également pour son territoire à une agriculture alimentaire, saine et durable accessible à tous. Ceci passe par la création de jardins familiaux dont on sait qu’ils sont le vecteur de lien social et intergénérationnel. La promotion du mouvement international des Incroyables Comestibles, autre forme d’agriculture urbaine solidaire et non marchande, est également un moyen de rendre accessible à tous la consommation de fruits et légumes de saison et sains et de tendre vers une autonomie alimentaire du territoire.

    • Action n°22 : Création de jardins familiaux

    Objectif : Les jardins familiaux, destinés préférentiellement aux familles à bas revenu du territoire communal, seront l’occasion de renforcer le lien social et intergénérationnel. Ainsi, chacun pourra venir partager autour du jardinage. Enfin, la culture de fruits et légumes suivant des méthodes « bio », améliorera la santé des familles concernées et devra contribuer à changer les pratiques de jardinage domestique.

    • Action n°23 : Promotion auprès des bailleurs sociaux et aménageurs privés pour la création de jardins partagés

    Objectif : La commune ambitionne la mise en place, par les bailleurs sociaux et les aménageurs, de jardins partagés lors de création de logements sociaux ou de lotissements privés, et ceci pour des opérations en cours d’élaboration ou déjà existantes.

    • Action n°24 : Promouvoir les Incroyables Comestibles

    Objectif : L’objectif de cette action est de créer un groupe local du mouvement des Incroyables Comestibles. Ce mouvement mondial vise à créer une abondance gratuite de nourriture à partager pour tous, dans une démarche d’autonomie alimentaire locale, saine, durable, engagée et inclusive. Les participants plantent des fruits et légumes et partagent leurs récoltes avec tout un chacun qui veut participer à la démarche.

    • Action n°25 : Fête des Jardins

    Objectif : La commune a pour projet la création d’une manifestation regroupant des jardiniers amateurs voulant échanger (pratiques, boutures, matériel, etc.) autour du jardinage et, des professionnels (agriculteurs, pépiniéristes, enseignes de jardinage).

  • Une Commune Energétiquement Responsable : participer à la transition énergétique

    Tout comme lors de son précédent programme d’actions, la commune souhaite participer activement à la transition écologique et particulièrement sur le secteur de l’énergie avec la poursuite de ses actions de rénovation énergétique de ses bâtiments. La commune envisage également d’évaluer le potentiel photovoltaïque de ses bâtiments afin de réduire sa consommation en énergie non renouvelable.

    • Action n°26 : Opération de rénovation de l’éclairage public

    Objectif : La commune souhaite profiter de la rénovation de son parc énergétique pour développer les nouvelles technologies (LED, capteurs de présence, télégestion, …) afin de limiter les consommations d’énergie tout en gardant le même niveau de qualité de service.

    • Action n°27 : Développement du photovoltaïque sur le bâti

    Objectif : L’objectif de l’action est de développer le potentiel du photovoltaïque sur l’ensemble de la zone urbanisée. Ainsi cette action concerne aussi bien le patrimoine communal que le privé (particuliers, bailleurs, …).

  • Une Commune Energétiquement Responsable : accompagner les Saint-Aubinois vers la transition énergétique

    En parallèle de sa démarche d’exemplarité, la commune s’engage à mobiliser et accompagner les Saint-Aubinois dans leurs démarches pour réhabiliter leurs demeures selon des critères de performances énergétiques. De même la commune propose de continuer à promouvoir l’eau de la Métropole tout en sensibilisant les Saint-Aubinois à la question des économies indispensables à faire de la ressource en eau ainsi que de sa préservation contre toute pollution, en particulier les micropolluants.

    • Action n°28 : Opération de rénovation énergétique des logements

    Objectif : Après avoir lancé et tout en poursuivant la rénovation de ses bâtiments selon des critères de performance énergétique, la commune souhaite maintenant favoriser la rénovation énergétique des logements des Saint-Aubinois. Ceci passe par de grandes campagnes d’information, la promotion des espaces info énergie (EIE), la participation à des opérations nationales (Familles à Energie Positive), la campagne thermographique métropolitaine, etc.

    • Action n°29 : Promotion de l’eau  » Bordeaux Métropole « 

    Objectif : L’objectif de cette action est d’inciter les Saint-Aubinois à consommer préférentiellement l’eau du robinet. Cette opération devra également permettre de sensibiliser le public à la préservation et la maîtrise de la ressource en eau (taux de remplissage des nappes, micropolluants, ainsi que de diminuer la consommation d’eau en bouteille, et donc les impacts sur l’environnement (réduction des déchets, réduction des GES dus au transport des bouteilles, …).

  • Education au Développement Durable : éduquer les plus jeunes

    Impliquée depuis de nombreuses années dans l’éducation au développement durable de sa jeunesse – manifestations (semaine européenne du développement durable, fête de la nature, fête des jardins, nettoyons la nature, etc.), ateliers de sensibilisation auprès des scolaires, présentation de l’Agenda 21 de la commune, participation aux Juniors du Développement Durable (Bordeaux Métropole), actions du Conseil Municipal des Jeunes – la commune souhaite garder cette même ambition pour ses futurs projets.

    • Action n°30 : Dynamique Territoriale d’éducation au développement durable

    Objectif : L’objectif de cette action est de renforcer l’éducation au développement durable (EDD) sur l’ensemble du territoire communal. Pour rappel, l’EDD vise à doter les Saint-Aubinois, tous âges confondus, de comportements, compétences et connaissances qui leur permettront d’appliquer et de véhiculer les principes du développement durable dans leur vie de tous les jours. Ceci passe notamment par la poursuite du Club Nature, atelier d’EDD à destination des enfants des centres de loisirs de la commune ou à des opérations de sensibilisation (ex. : Green Bird).

    • Action n°31 : Apprentissage de l’écocitoyenneté

    Objectif : L’objectif de cette action est de former les écoliers, du primaire au lycée, à l’écocitoyenneté, au respect de l’autre et de la diversité. Ceci passe notamment par une sensibilisation de ces publics à leurs devoirs et leurs droits et par une éducation à la propreté et au civisme dans les lieux publics.

  • Education au Développement Durable : responsabiliser les Saint-Aubinois

    Parallèlement à l’éducation de ses plus jeunes au développement durable, la commune a pour ambition d’éduquer et de responsabiliser l’ensemble de sa population aux principes du développement durable pour les inciter à agir lors de leur quotidien. Ainsi, la commune souhaite mettre l’accent sur la responsabilisation des associations et des habitants (opération Nettoyons nos trottoirs, etc.), ainsi qu’accompagner les ménages saint-aubinois dans la réduction de leurs déchets.

    • Action n°32 : Eco responsabilisation des associations locales

    Objectif : Dans un souci de cohérence avec la démarche de développement durable de la commune, les associations devront dorénavant trier et gérer leurs déchets lors de leurs manifestations et réunions. Pour cela, la commune s’engage à informer et sensibiliser les personnes référentes de chaque association. L’objectif final étant d’arriver au même niveau d’exigence que des manifestations communales comme les Noctambules (tri, verres consignés, vaisselle compostable ou pérenne, …) ou scolaire comme la Kermesse Zéro Déchet de l’école Molière.

    • Action n°33 : Territoire Zéro Déchet Zéro Gaspillage – Promotion du compostage

    Objectif : Cette action vise à appliquer le plan d’action métropolitain zéro déchet zéro gaspillage en conventionnant avec Bordeaux Métropole pour la distribution de composteurs, et en organisant des réunions d’information sur le compostage.

    • Action n°34 : Territoire Zéro Déchet Zéro Gaspillage – Campagnes de broyage

    Objectif : Cette action vise à appliquer le plan d’action métropolitain zéro déchet zéro gaspillage en organisant avec Bordeaux Métropole des campagnes de broyage des déchets verts. Ce type d’opération participe à la réduction des apports de déchets verts en déchetterie par la valorisation directement dans le jardin du particulier (paillage, compost, …).

    • Action n°35 : Territoire Zéro Déchet Zéro Gaspillage – Taxe incitative

    Objectif : Cette action vise à appliquer le plan d’action métropolitain zéro déchet zéro gaspillage. La commune est territoire pilote pour l’expérimentation « à blanc » de la taxe incitative. La taxe incitative est une tarification qui prend en compte dans son calcul la quantité de déchets produits par le foyer collecté. Concrètement, les services de Bordeaux Métropole comptabiliseront le nombre par an de présentation du bac noir et du vert. Cette démarche a pour objectif d’inciter les habitants à adopter des comportements écoresponsables dans la gestion de leurs déchets (compostage, broyage, etc.).

    • Action n°36 : Lutte contre le gaspillage alimentaire

    Objectif : La commune souhaite valoriser l’ensemble des déchets alimentaires générés par le restaurant scolaire. Ces déchets serviront à l’alimentation d’un élevage de porcs gascons d’une agricultrice implantée sur la commune.

  • Une Commune Exemplaire en matière de services aux publics : relation avec les usagers

    Ces dernières années, les services d’accueil ont été l’objet d’un grand nombre d’évolutions et de mutations : mutualisation des services, création de guichet unique au niveau métropolitain, développement de la dématérialisation. Ces transformations vont dans le sens de la professionnalisation et de la modernisation des métiers d’accueil et du renforcement de l’orientation de l’usager. Tout en évoluant avec son temps, la commune souhaite préserver la relation humaine, améliorer la satisfaction de tous les usagers et la performance de ses services.

    • Action n°37 : Accueil de la mairie accessible aux malentendants

    Objectif : La commune souhaite, dans le cadre de son Ad’ap (Agenda d’accessibilité programmée), rendre l’accueil de la mairie accessible aux malentendants. Pour cela, elle prévoit l’installation d’une boucle d’induction magnétique audiofréquence portative. C’est un système permettant aux malentendants appareillés, d’entendre la voix de l’hôtesse d’accueil directement dans leurs appareils auditifs. Cette acquisition s’accompagnera d’une formation du personnel de l’accueil de la mairie.

  • Une commune exemplaire en matière de services aux publics : accompagnement des seniors

    La Commune mène une politique sociale volontariste par l’intermédiaire de son Centre communal d’action sociale (CCAS) et de la Commission « Action sociale-logement-personnes âgées-personnes handicapées ». L’une de ses actions majeures, l’accompagnement des seniors, a ainsi été reconnue au niveau national par l’obtention du label « Bien vieillir, Vivre ensemble ».

    • Action n°38 : Pôle Municipal Senior

    Objectif : L’ambition de cette action est de permettre à chacun de rester le plus longtemps possible à domicile dans les meilleures conditions de sécurité et de confort, en synergie avec les familles. Le pôle senior met en place ou maintien des intervenants (aide à domicile, portage de repas, assistance, etc.), informe et soutient les familles dans leurs différentes démarches administratives (dossiers APA, curatelle, tutelle, liste des différents hébergements, etc.) et aide à la résolution de divers problèmes (carence en personnel, suivi des personnes durant la période de vacances des familles, adaptation de l’habitat en fonction de handicap, etc.).